Qu’est ce que l’aide au retour à domicile après hospitalisation ?

 

L’aide au retour à domicile après hospitalisation est un soutien apporté aux séniors et aux personnes âgées après une hospitalisation afin d’améliorer leur cadre de vie et de les accompagner dans leur rétablissement.

 

L’ARDH est versée pour une durée de trois mois, renouvelable, et couvre 4 types d’aide :

• L’aide à domicile : ménage, course, préparation des repas, etc.

• L’aide médicale : accueil de jour, pédicurie, etc.

• L’aide dans la vie quotidienne : portage de repas, téléalarme, transport et accompagnement, etc.

• L’aide technique : aménagement du domicile, etc.

 

Cette aide extra-légale est financée par la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail (CARSAT) ou la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). La demande doit être effectuée avant la sortie de l’hôpital et nécessite environ 24h pour être traitée.

 

Conditions d’attribution de l’aide au retour à domicile après hospitalisation

 

• Avoir plus de 55 ans

• Être retraité

• Relever du régime général de sécurité sociale à titre principal, du Régime Social des Indépendants (RSI) de l’Assurance Maladie des Exploitants Agricoles (AMEXA) et de certains régimes spéciaux

• Avoir besoin d’une aide à domicile très rapidement après hospitalisation (temporairement)

 

L’ARDH est soumise à condition de ressources selon les barèmes et les montants de participation fixés pour chaque prestation et ce, dans la limite du montant maximum d’aide fixé par chaque Caisse régionale selon ses disponibilités budgétaires.

 

Comment faire sa demande d’aide au retour à domicile après hospitalisation ?

 

Plusieurs étapes sont nécessaires avant l’attribution de l’aide au retour à domicile après hospitalisation.

 

La demande doit être effectuée durant l‘hospitalisation, avant le retour à domicile. Vous devez tout d’abord remplir un dossier administratif de demande « d’aide au retour à domicile après hospitalisation » (à retirer auprès du Conseil départemental du Finistère, des CDAS, des CLIC, des CCAS ou des caisses de retraites) et le renvoyer complété à la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail de résidence qui instruira votre dossier.

 

Dans la plupart des cas, c’est l’établissement de soins (personnel soignant ou travailleur social) qui se charge de l’envoi de la demande, mais vous avez également la possibilité de l’envoyer vous-même à la caisse de retraite.

 

À réception de votre demande, si vous remplissez les conditions administratives, la caisse de retraite vous adressera un courrier indiquant son accord de principe pour vous permettre de démarrer les services à domicile dont le portage de repas dès votre retour au domicile.

 

À votre retour au domicile, un professionnel social de la caisse de retraite prendra rendez-vous avec vous afin d’évaluer vos besoins et établir un plan d’aide ou d’accompagnement personnalisé (PAP). Lors de cette rencontre, faites part notamment de votre besoin d’un portage de repas à domicile. Votre dossier passera ensuite en commission et une notification envoyée par courrier vous informera de la nature et du montant de l’aide à laquelle vous avez droit.

 

Compatibilité avec les autres aides

 

L’aide au retour à domicile après hospitalisation ne peut pas être cumulée avec les aides suivantes :

 

• La prestation spécifique dépendance (PSD)

• L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

• L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

• La prestation de compensation du handicap (PCH)

• La majoration pour tierce personne (MTP)

 

Pour en savoir plus