Qu’est ce que l’aide pour bien vieillir chez soi?

 

L’aide pour bien vieillir chez soi est un soutien à domicile des caisses de retraite de base et complémentaire apporté aux retraités peu dépendants mais fragilisés (évalués dans les catégories 5 et 6 de la grille AGGIR), et ne pouvant donc pas bénéficier de l’APA.

 

Lorsque vous rencontrez des difficultés dans votre vie quotidienne, votre caisse de retraite de base (CNAV, MSA, RSI) et complémentaire (AGIRC, ARRCO) peuvent participer au financement :

• des services d’aide à domicile,

• des services complémentaires (portage de repas, accompagnement au transport…),

• des travaux pour adapter le logement à l’avancée en âge,

• de l’aide à domicile temporaire, pour les retours d’hospitalisation ou en cas d’urgence,

• de l’accueil de jour ou l’accueil temporaire pour vous permettre de souffler en tant qu’aidant.

 

Conditions d’attribution de l’aide pour bien vieillir chez soi

 

• Avoir au moins 55 ans

• Etre titulaire d'une retraite du régime général à titre principal,

• Rencontrer des difficultés dans la vie quotidienne,

• Etre autonome mais fragilisé(e) (évaluation en GIR 5 ou 6)

• Vivre à votre domicile (et non en famille d'accueil)

 

Ces aides sont attribuées sous conditions de ressources. Pour en bénéficier, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond. De même, l’aide financière accordée est généralement plafonnée. Par exemple, pour les retraités du régime général, ce plafond est de 3 000 € par an.

En outre, quel que soit le plan d’aide, vous participerez toujours financièrement, plus ou moins, selon vos revenus.

 

Comment faire sa demande d’aide pour bien vieillir chez soi ?

 

Plusieurs étapes sont nécessaires avant l’attribution d’aides des caisses de retraites.

 

Vous devez tout d’abord remplir un dossier administratif de demande « d’aide pour bien vieillir chez soi » (à retirer auprès du Conseil départemental du Finistère, des CDAS, des CLIC, des CCAS ou des caisses de retraites) et le renvoyer complété à la caisse de retraite qui instruira votre dossier.

 

À réception de votre demande, si vous remplissez les conditions administratives, un professionnel social de la CNAV prendra rendez-vous avec vous afin d’évaluer vos besoins et établir un plan d’aide ou d’accompagnement personnalisé (PAP). Lors de cette rencontre, faites part notamment de votre besoin d’un portage de repas à domicile. Votre dossier passera ensuite en commission et une notification envoyée par courrier vous informera de la nature et du montant de l’aide à laquelle vous avez droit.

 

Compatibilité avec les autres aides

 

L’aide pour bien vieillir chez soi ne peut pas être cumulée avec les aides suivantes :

 

• La prestation spécifique dépendance (PSD)

• L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

• L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

• La prestation de compensation du handicap (PCH)

• La majoration pour tierce personne (MTP)

 

 

Pour en savoir plus